Un « tout petit Bikini » de légende et 80 ans d’histoire sociale

162
Expo Bikini 70 ans

Dans le cadre de SalonCE Paris, salon national des élus de comités d’entreprise et des représentants du personnel, l’exposition « Bikini Légende » célébrera les 80 ans des congés payés et les 70 ans d’une petite invention française incontournable de la mode balnéaire le Bikini.

Quand la mode balnéaire rime avec congés payés.

Soixante pièces mythiques – puisées dans la collection privée de Ghislaine Rayer et Patrice Gaulupeau, experts-collectionneurs et historiens de mode – raconteront, grâce à 6 corners sténographiés par Thierry Virvaire, l’histoire du balnéaire et l’évolution du maillot de bain depuis la création des congés payés en 1936 :

  • 1936, les congés payés : tous à la plage
    Rétrospective des différents styles de maillots que l’on pouvait voir sur les plages à cette époque. Point de départ du tourisme populaire, 1936 restera à tout jamais le symbole des « premières vacances au bord de la mer ».
  • 1940/50’s, vacances à Deauville
    Du deux-pièces en coton, à l’imprimé africain en passant par le maillot à jupette.
  • 1950’s, l’âge d’or du balnéaire
    Une sélection des plus beaux maillots une pièce de cette décennie : 10 maillots-gaine aux imprimés lumineux façonnés pour sublimer le corps de la femme, de Charmis à Dior.
  • 1960’s, twist à St Tropez
    Un corner d’une dizaine de bikinis à balconnets et de tenues de plage très à la mode à cette époque.
    Le bikini devient la coqueluche des starlettes et de la jeunesse dorée : Brigitte Bardot est la première actrice à s’afficher au cinéma en bikini en 1953 et, aux Etats-Unis en 1962 Ursula Andress démocratise cette nouvelle pièce dans le film « James Bond contre Dr No ».
  • 1970’s, la croisière s’amuse
    La consécration du mini-maillot et l’apparition d’un style nouveau pour parader au bord de la piscine. Sélection de bikinis et trikinis mythiques.
    Le bikini a enfin trouvé son style définitif pour les décennies suivantes.
    Les vacances de stars
    Corner de maillots portés par des célébrités dans des films ou pour des shootings de mode.
    Esther Williams, la célèbre naïade hollywoodienne, Laetitia Casta, Eva Green, Reem Kherici et le bikini doré qu’elle porte dans le film « OSS 117 Rio ne répond plus » avec Jean Dujardin.
    Plus une sélection de maillots une pièce façon robe de cocktail et bikini du soir tout en paillettes….

Le bikini est né en 1936

Proposée « à la hussarde », le 7 juin 1936, par le gouvernement Léon Blum pour sortir de l’impasse des grèves, la loi sur les congés payées est votée à la presque unanimité (592 voix pour, 2 voix contre) moins de 2 semaines plus tard. Les travailleurs français ont du mal à réaliser qu’ils bénéficient désormais de 15 jours de congés payés par le patron. N’ayant pas eu le temps de s’organiser, les salariés qui pourront partir, iront principalement dans leur famille et non vers les plages. Il faudra attendre 1937 pour que les congés payés soient aussi la grande fête de la mer et du balnéaire. Les difficultés financières de la France et la guerre auront raison de cet enthousiasme vacancier. Ce n’est qu’en 1946 que le goût des vacances renaîtra en France et que démarrera enfin l’ère du balnéaire.
Cette même année, Louis Réard présentera, à la piscine Molitor, le premier bikini.

A propos de Ghislaine Rayer et Patrice Gaulupeau

Historiens de mode et experts-collectionneurs, Ghislaine Rayer et Patrice Gaulupeau sont unis par leur passion commune et une impressionnante collection privée « Nuit de Satin »de plus de 5 000 pièces.
Cette collection, une des plus importantes au monde, possède près de 500 maillots de bain, dans un état de conservation exceptionnel, et fait revivre un siècle d’histoire du Balnéaire de 1880 à 1980 tant en France qu’aux États-Unis.
Elle est aussi constituée d’un très riche département « corsets » retraçant la période allant de 1770 à 1920, de guêpières, soutien-gorge, déshabillés et porte-jarretelles qui sont les témoins d’un siècle d’histoire de la Lingerie.

Pour fêter les 70 ans du Bikini cette année, Ghislaine Rayer et Patrice Gaulupeau ont écrit un livre sur cette « Petite Invention Française » qui a révolutionné l’histoire de la mode et expliquent comment il est devenu le symbole d’une génération décomplexée. Ce maillot est aussi le vêtement iconique des « congés payés ». Richement illustré de centaines de photos et documents inédits, cet ouvrage raconte, pour la première fois, la réelle histoire du Bikini et de son inventeur Louis Réard ainsi que de sa présentation le 5 juillet 1946 à la piscine Molitor. Des débuts sulfureux de ce deux-pièces à son succès actuel, c’est toute l’histoire d’une société qui se raconte dans ce livre de référence. Les auteurs ont effectué pendant près de 2 ans un vrai travail d’investigation afin de remonter également aux sources de la création du costume de bain pour rétablir la vérité sur un passé trop souvent méconnu.

« Bikini, la légende » aux éditions Michel Lafon retrace donc l’histoire du balnéaire, ponctuée de révélations et d’anecdotes, et nous emmène de Paris à Hollywood en passant par les plages de Biarritz, Cannes, et Deauville.

Exposition BIKINI Légende

Dans le cadre de SalonsCE Paris – Paris Expo Porte de Versailles
Accès gratuit par inscription sur www.elu-ce.com
Du 20 au 22 septembre 2016, de 9 h à 17 h sans interruption
Nocturne jusqu’à 19h le mercredi 21 septembre