Sport d’Epoque rend hommage aux athlètes des JO

362
Collection capsule Sport d'Epoque

Cette année encore, la marque Sport d’Époque rend hommage aux plus grands sportifs de l’époque grâce à une collection capsule de t-shirts et de polos en édition limitée. Après le rugby, le football, et le tennis, c’est au tour de l’athlétisme et des pionniers qui ont marqué l’histoire de cette discipline d’être célébrés.

VisuelsAmbiance (2)Une collection capsule portant le nom de héros iconiques de l’athlétisme

En collaboration avec le Musée National du Sport, Sport d’Époque a choisi d’honorer 5 athlètes, Harold Abrahams, Eric Liddell, Boughera El Ouafi, Joseph Guillemot et Jean Bouin, des médaillés des Jeux Olympiques de 1920, 1924 et 1928, par une collection capsule de t-shirts portant leurs noms.

La marque Sport d’Époque, spécialiste des répliques de maillots d’époque, propose a créé dans ce cadre une gamme de 5 t-shirts et de 2 polos, en série limitée de 100 pièces chacun. Les t-shirts Abrahams, Liddell, El Ouafi, Guillemot et Bouin sont des répliques des maillots que ces athlètes portaient le jour de leur victoire, ornés de leurs numéros dossards respectifs qu’ils avaient ce jour-là.

Les t-shirts Abrahams et Liddell sont accompagnés d’un polo paré du drapeau britannique brandi par les athlètes britanniques des Jeux Olympiques de 1924. Quant au t-shirt Guillemot, il est lui aussi complété par un polo avec le coq affiché par les athlètes français en 1920.

Petit point sur ces athlètes de l’époque

Collection capsule Sport d'Epoque
Collection capsule Sport d’Époque

Les sprinters Harold Abrahams et Eric Liddell ont représenté la Grande-Bretagne lors des Jeux Olympiques de Paris de 1924.  Avec son dossard 419, Harold Abrahams a remporté le 100m 10sec6 devant l’Américain Paddock, médaillé d’or de 1920 et détenteur du record du monde. Et Eric Liddell, surnommé « l’écossais volant », a décroché la médaille d’or au 400m en 47sec6 avec son dossard 451. Ce score lui a valu un  nouveau record olympique qu’il conservera pendant 12ans.

Portant le dossard 71, Boughera El Ouafi a obtenu le titre olympique, à Amsterdam de 1928, à l’épreuve du marathon avec un temps de 2h32min57sec. Il est le seul athlète français à être médaillé lors de ces JO d’Amsterdam.

C’est en 1920, sur la piste du Stade d’Anvers que Joseph Guillemot, arborant le dossard 329, remporte le 5000m en battant Paavo Nurmi, désigné comme « le Finlandais volant » et triple médaillé d’or dans cette discipline.

Et le Français Jean Bouin, champion en titre du Cross des nations,  remporte aux JO de 1912, une médaille d’argent sur la distance du 5000m, juste derrière le Finlandais Hannes Kolehmainen. Mais sa plus grande victoire se passe un an plus tard, le 6 juillet 1913, lorsqu’il bat le record du monde de l’heure, en parcourant 19,21km. Il devient ainsi le premier coureur à dépasser la barre des 19km en une heure.

Collection capsule en série limitée de 100 exemplaires par t-shirt et par polo
Prix: NC
Disponible prochainement