Sébastien Gaudard nous met l’eau à la bouche

39
poisson- Sébastien Gaudard

Le poisson d’avril, une histoire née durant ledit mois, période de reproduction des poissons. La pêche était donc interdite durant ce mois. Ainsi, Pour mettre « en boîte » les pêcheurs, on leur aurait offert de faux poissons, en criant « poisson d’avril » !

Et pour le plus grand plaisir des gourmets-farceurs, le pâtissier chocolatier, Sébastien Gaudard, à élaboré des poissons chocolatés à grignoter … et ce n’est pas une blague !

Cloches -Sébastien GaudardSelon la tradition, à cette époque de l’année, les cloches ne sonnent pas du Vendredi Saint au Dimanche de Pâques.

Pour signaler les offices, on remplace alors le son des cloches par le bruit fait par une crécelle. Une tradition qui veut que l’on raconte aux enfants que les cloches partent à Rome pour recevoir la bénédiction du Pape.

Le matin de Pâques, elles reviennent en carillonnant pour annoncer la joie de la résurrection du Christ. À Rome, elles se sont chargées d’œufs de Pâques qu’elles répandent à leur retour dans les jardins. Commence alors pour les enfants une chasse gourmande.

Oeufs - Sébastien Gaudard L’heure de Pâques a sonné à la Pâtisserie des Martyrs comme à la Pâtisserie des Tuileries. Du souvenir d’un carillon tintant à la volée pour célébrer le retour de Rome des cloches, Sébastien Gaudard nous fait retomber en enfance avec ses spécialités incontournables des fêtes Pascales.

 Édition limitée :

Prix : à partir de 8€
Disponible : Salon de Thé – Pâtisserie des Tuileries 1, rue des Pyramides
– Paris 1er