Un photographe de mode dans les tranchées

154
La guerre d'Indochine par Willy Rizzo

La guerre d'Indochine par Willy RizzoPendant la guerre d’Indochine, Philippe Boegner, alors directeur de Paris Match, souhaitait montrer la guerre sous un angle différent. C’est pourquoi il a envoyé un photographe de mode en Indochine, Willy Rizzo. Le journaliste est parvenu à rentrer dans un camp de prisonniers Viet-Minh, ce qui lui a permis d’immortaliser des scènes de vie quotidienne, dans lesquelles transparait une atmosphère plus humaine qu’on ne l’imaginait. Des photos montrent le bataillon à l’interieur de la carlingue. Les visages joyeux des soldats qui chantent pour oublier le danger.

Willy Rizzo était armé d’un matériel exceptionnel : un Leica 35 mm, deux Rollei, quatre flashs éléctroniques et un Linhof avec un pied.

Exposition de photographies et design du 6 octobre 2017 au 13 janvier 2018 au Studio Willy Rizzo

Toutes les tirages argentiques sont signés par Willy Rizzo, numérotés et limités à 8 exemplaires. 34 tirages argentiques noir et blanc et couleur exposés.